Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, on se retrouve pour une 5e vidéo astuces de pros et on va parler évidemment de Noël… comme vous pouvez le constater. Dans notre petite bourgade albigeoise du sud de la France, il fait encore très chaud.

On est le 28 octobre mais on voulait quand même vous en parler puisque beaucoup d’entre vous sont des professionnels, créatrices de bijoux professionnelles, et vous vendez souvent près de chez vous ou plus loin d’ailleurs   donc, on voulait vous donner quelques conseils en 7 points.

Conseil n°1 : comment on choisit le salon dans lequel on va vendre ses bijoux ? Alors, premièrement, on fait un petit budget prévisionnel. On n’aime pas trop ça, mais vraiment il faut le faire. Donc qu’est-ce que l’on met dans le budget prévisionnel ? Déjà, les frais de déplacement : hôtel, frais de bouche éventuellement, frais de transport, frais de livraison de la marchandise si besoin et aussi l’inscription du stand.

Parfois, c’est gratuit, et parfois, ça peut être très très cher. Donc l’idée c’est de faire un petit budget et de voir au total à combien on arrive.  Évidemment, à côté de ça, il va y avoir les recettes.

Normalement, on vous le souhaite. Donc, il va falloir arriver à déterminer : est-ce que le besoin de vente de bijoux que j’ai pour rentabiliser ces frais, est-ce qu’il est possible ? Est-ce qu’il est réalisable ? Et souvent, on oublie cette partie-là.

Donc quand vous vous inscrivez sur un salon, surtout, vous demandez le nombre de visiteurs estimé, s’il est connu et vous demandez le panier moyen. En général, c’est quelque chose que tous les salons, les plus connus en tout cas, sont à même de vous donner.

Donc l’idée, c’est de voir est-ce que sur trois jours, si j’ai seulement 3000 visiteurs,  mais que j’ai des frais qui s’élèvent jusqu’à 5000 euros, ça risque de coincer. Donc voilà, souvent, vous allez me dire oui, mais ça nous permet de nous faire connaître.

TÉLÉCHARGEZ DES PRODUITS DIGITAUX GRÂCE À LA BOÎTE À IDÉES POUR ENTREPRENDRE SUR http://comeup.com/profil/natachagbandi
Des eBook avec droit de revente, des intérieurs de carnets, des designs de t-shirts, des vidéos animées et bien d’autres surprises ici https://comeup.com/service/153836/fournir-3000-ebooks-en-anglais-francais-avec-droit-de-revente-plus-les-couvertures-et-licences
Natacha G.

Alors oui, au début. Mais attention parce que les frais s’envole très vite   et donc je vous conseille de faire ce petit budget prévisionnel et d’aligner dépenses et recettes pour voir si c’est plausible et réalisable sans prendre trop de risques financiers.

Conseil n°2 : Avant de vous rendre sur votre salon ou marché de créateurs, n’oubliez pas d’organiser le transport.  Par expérience, on peut vous dire que, quand on a fait le salon “Création à savoir-faire” l’année dernière au mois de novembre 2018, on s’est retrouvé avec quelques éléments casés.

C’était notre premier salon donc on apprend et je suis là aussi pour vous transmettre notre modeste expérience des salons. Donc prévoyez évidemment de la protection renforcée pour tout ce qui est fragile   et prévoyez aussi un réassort si jamais le nombre de visiteurs vraiment explosent sur le salon.

Donc, nous, ce qu’on avait fait, on avait préparé des petits colis à nous faire envoyer en milieu de salon, si vraiment, on se retrouvait à court de stock. Donc n’hésitez pas à faire ça : prépare les étiquettes d’envois, etc.

et prévoyez un tiers de confiance qui vous envoie en express, en Chronopost, en urgence des colis si jamais vous n’avez plus de stocks à vendre. Ça serait quand même dommage de payer un salon, alors que vous n’avez plus de produits à vendre.

Conseil n°3 : Avant le salon réfléchissez à quelque chose qui est très très important, c’est la décoration de votre stand.  La décoration va vraiment tout faire et c’est ce qui va vous permettre d’avoir, comme on dit dans le jargon du marketing, un taux de conversion important.

Financez vos projets.

Je vais écrire 04 e-mails pitch pour convaincre Business Angel ou investisseurs et réussir la levée de fonds. https://comeup.com/service/320406/ecrire-04-e-mails-pitch-pour-convaincre-business-angel-ou-investisseurs-et-reussir-la-levee-de-fonds

Le taux de conversion, c’est sur 100 visiteurs, sur 100 personnes qui passent devant mon stand, combien vont s’arrêter et acheter ? Ça, c’est un taux de conversion. Donc le  but évidemment, c’est qu’ils soient le plus important possible.

Donc pour ça, je vous conseille de vous rendre à notre rayon déco ici pour retrouver plein de choses : des guirlandes lumineuses, des pompons déco  des présentoirs, des bougies, des fanions, il y a plein de choses qui existent, pour information,  quand on a fait le salon créations et Savoir-Faire qui avait très bien fonctionné pour nous, on  s’était servi uniquement de nos produits en stock.

Donc vraiment n’hésitez pas à aller y faire un  tour. Conseil n°4 : n’oubliez pas d’animer votre stand.  Essayez de donner rendez-vous aux visiteurs sur   votre stand c’est-à-dire qu’en amont du salon on  va évidemment prévenir la communauté sur Facebook   sur Twitter, sur Instagram de votre arrivée.

On va  pourquoi pas faire venir des créatrices ou animer ses propres ateliers créatifs sur le stand. On va peut être organiser des tirages au sort, des jeux pour faire en sorte que les gens viennent sur votre stand et n’oublie pas de passer.

Conseil n°5 : une fois que  vous avez fait venir les gens sur votre stand il faut arriver à créer le lien avec eux, créer le  lien ça veut dire évidemment peut-être provoqué   un acte de vente donc là je vous fais confiance  avec votre plus beau sourire et bien sûr   avec vos explications et la mise en avant de  votre savoir-faire, mais ça peut aussi être   par exemple en mettant en place un iPad ou un  petit formulaire de tirage au sort où vous allez   récupérer l’email ou le numéro de téléphone.

Attention, très important, la loi de protection   des données du citoyen européen, dans le jargon RGPD, ne vous permet pas de l’utiliser librement si   jamais la personne n’a pas donné son consentement  donc ne pas oublier la petite case à cocher où il sera stipulé  j’autorise votre nom donc le nom de votre boutique   à utiliser mes données à des fins commerciales,  sinon vous prenez un petit risque juridique.

Donc ce que je vous conseille pour obtenir de l’opt-in c’est de l’e-mail récolté avec   consentement de la personne, d’utiliser donc un  ipad avec un petit formulaire en ligne gratuit   avec Google Form par exemple ou bien à l’ancienne  sur un petit coupon à remplir à la main sur votre stand.

BON PLAN

Votre site vitrine e-commerce avec WordPress et Divi

dès 250 euros

Nous créons votre site vitrine e-commerce avec WordPress et DIVI à un tarif moins cher et raisonnable. https://comeup.com/service/279006/creer-votre-boutique-e-commerce-ou-blog-avec-wordpress-et-divi

Conseil n°6 : après le salon  n’oubliez pas de remercier les gens sur les réseaux sociaux évidemment, mais aussi avec une petite  newsletters alors le mot fait peur pour les non   initiés à l’informatique mais en fait c’est très  simple.

Je vous conseille Send in Blue ou MailChimp  qui sont gratuits en dessous de 2000 contacts  vous pouvez envoyer des newsletters à très   très facilement avec ce qu’on appelle du Drag and  Drop, glisser-déposer pour les glisser déposer des   visuels et écrire votre texte et l’envoyer donc  aux personnes qui auront rempli vos formulaires   de participation, de tirage au sort ou de concours  sur votre stand.

N’oubliez pas de les remercier et   peut-être de leur donner un prochain rendez vous  sur un autre stand ou tout simplement sur   votre boutique en ligne ou votre page Facebook  pour agrandir votre communauté ou followers etc   Conseil n° 7 : analysez les retombées  économiques, essayez, c’est le moins sexy de   l’histoire mais il faut vraiment le faire  pour savoir si c’est rentable d’aller courir   des salons de france et de navarre peut-être qu’il  vaut mieux se concentrer sur la boutique en ligne   si elle fonctionne déjà donc pour ça analysez  tout simplement les résultats, mettez en avant,  en parallèle vos dépenses et aux  recettes, mettez aussi dans la balance tout ce   qui est notoriété donc on va pour ça le mesurer  avec des choses comme Google Analytics  est-ce que par exemple dans les quinze jours après le  salon vous avez eu un pic de fréquentation de   votre page Facebook, Instagram ou tout simplement  de votre boutique en ligne c’est grâce à ça que   vous allez pouvoir mesurer est ce que j’ai  vraiment gagner les abonnés est ce que est   ce que mon nom ma marque s’est fait connaître  suite à ce salon.

Voilà, nous avons vu les 7 points.  J’espère que ça vous aura été utile et  n’hésitez pas à commenter cette vidéo pour avoir   plus d’information ou pour nous suggérer d’autres  thématiques à traiter si vous êtes pro ou que   vous hésitez à devenir professionnels  de la création de bijoux.

À bientôt.

Source : Youtube

Des produits numériques d’information jusqu’à la formation. Profitez de nos ressources sur les sites suivants: a) comeup.com/profil/natachagbandi b) www.lectureplus.fr c) www.emploitogofrance.fr d) https://rb.gy/cz3lmg

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *