Angélique et Philippe ont fait 6 heures de bus, depuis la région parisienne. Ils viennent visiter le marché de Noël de Strasbourg, plein de bonnes résolutions. – Allez, on va essayer de pas dépasser, je sais pas, aller 150-200 euros.

Parce qu’on a quand même la famille, les enfants. On voudrait pas retrouver les choses qu’on retrouve chez nous, en région parisienne ; on voudrait découvrir d’autres choses. Bienvenue sur le plus ancien marché de Noël de France.

Répartis sur 12 sites à travers la ville, 300 chalets proposent des décorations. – Regarde, chéri, celle-là, elle est belle. Du vin chaud et toutes sortes de cadeaux. – Regarde celle-là en couleurs or et blanc, là.

Elle est sympa aussi. Il y en a tellement qu’on ne sait pas que choisir. Angélique et Philippe ont les yeux qui brillent à tous les stands. Enfin, presque… – Je trouve ça trop simple, trop basique, on trouve partout ça ! A part que c’est marqué “Strasbourg”, mais sinon, c’est le genre de choses, on trouve partout.

TÉLÉCHARGEZ DES PRODUITS DIGITAUX GRÂCE À LA BOÎTE À IDÉES POUR ENTREPRENDRE SUR http://comeup.com/profil/natachagbandi
Des eBook avec droit de revente, des intérieurs de carnets, des designs de t-shirts, des vidéos animées et bien d’autres surprises ici https://comeup.com/service/153836/fournir-3000-ebooks-en-anglais-francais-avec-droit-de-revente-plus-les-couvertures-et-licences
Natacha G.

Des articles de foire ou des produits traditionnels. Que trouve-t-on vraiment sur les marchés de Noël ? Depuis 15 ans, cette tradition, originaire de l’Est, s’est exportée dans toute la France : à Lyon, Marseille, Toulouse et même Paris.

A tel point que certains élus n’hésitent pas à qualifier ces villages de Noël “d’attrape-touristes”. – Le touriste pris pour un gogo, prêt à acheter n’importe quoi. Ces marchés sont toute une série de baraques qui sont louées très cher, à des petits commerçants, qui sont donc obligés d’élever les prix et de proposer, aux clients, des produits chers et pas de bonne qualité.

Pourtant, ces événements attirent les foules. Un million de visiteurs sur le marché de la Défense, près de Paris, 2 millions à Strasbourg. Mais, tradition et authenticité sont-elles toujours au rendez-vous ? Pour que les touristes, comme Philippe et Angélique, puissent trouver les produits traditionnels qu’ils recherchent, la ville de Strasbourg a dépêché un agent spécial, sur le marché.

Financez vos projets.

Je vais écrire 04 e-mails pitch pour convaincre Business Angel ou investisseurs et réussir la levée de fonds. https://comeup.com/service/320406/ecrire-04-e-mails-pitch-pour-convaincre-business-angel-ou-investisseurs-et-reussir-la-levee-de-fonds

– C’est de la vraie mousse, ça ? Ah oui, c’est vrai ! La mission de Renaud de Maillard : faire appliquer le nouveau règlement de la mairie. – Renaud de Maillard, vous allez bien ? – Je vous connais, Monsieur.

– Alors, est-ce que vous avez votre autorisation sur vous, ici ou pas du tout ? – J’ai toutes les autorisations ! – Vous voyez une fontaine Buddha, tout ça, c’est des choses, je suis pas sûr qu’on l’ait autorisé.

? Et les cagoules… – Ca a été accepté, Monsieur ! – Non, pas en polaire, ça je suis sûr que non. les cagoules en polaire ne sont plus du goût de la mairie qui mène une révolution culturelle pour recentrer les produits vendus sur le thème de Noël.

Peu à peu, on sait bien que ce n’est pas durant une année qu’on peut avoir le résultat. Mais bon, les décorations, c’est bien les produits. Il y a encore des efforts, mais merci quand même de pouvoir être là depuis 20 ans.

Moi, personnellement, ça nous permet de vivre une partie de l’année sur le marché. Il n’y a que 300 places pour 1000 demandes annuelles. Alors pour conserver leur chalet, les commerçants ont tout intérêt à respecter à la lettre l’esprit de Noël.

Alors là, on est sur un stand qui est vraiment un bon élève du marché de Noël, et notamment de la place de la Cathédrale. On lanmodez faire des efforts en termes de décoration et on est sur un tissu spécifique d’Alsace, des décorations à base de branches de sapin naturel.

Et au niveau des produits, on est sur la production personnelle de ces personnes. C’est une image pour nous tout à fait typique de notre cité du marché de Noël des pâtissiers. Le succès du marché de Noël strasbourgeois a fait des envieux depuis le siège de la société de Jean-Claude Mérite, il y a 17 ans.

Il a eu l’idée d’importer en région parisienne les petits chalets alsaciens. Mon bureau s’est acharné à tout petit chalet dans lequel je les avais à l’intérieur depuis son bureau aux airs de maison du père Noël.

Jean-claude Méry gère une douzaine de marchés dans toute la France. Dans sa hotte, une recette toute simple à l’efficacité prouvée. La première des choses a marché Noël. On doit avoir des sapins.

Ça paraît simple, mais in fine, c’est important. Avoir du vin chaud, par exemple, c’est aussi très important et avoir aussi un élément qui semble excessivement important. La décoration de Noël.

Je dirais des petits cadeaux qu’on recherche pour la tarte à Briche pour ci. Pour cela et pour faire plaisir aux uns et aux autres. Ce sont des produits qui, naturellement, doivent avoir une. Si le foie gras est en vente, on peut acheter du foie à n’importe où.

Là, ce sont vraiment des producteurs. Les marchés de Jean-Claude sont très demandés. Victoria La commerciale est chargée de louer les emplacements. Aujourd’hui, elle fait affaire avec deux Malgaches.

Elles veulent un chalet pour un mois pour vendre des robes traditionnelles. Les chalets hors taxes pour un chalet pour un chalet. Trois quarts de 5.000 euros pour un emplacement avec chalets à la Défense, le quartier d’affaires de Paris, contre 645 pour un emplacement chalet non fourni dans la capitale alsacienne.

BON PLAN

Votre site vitrine e-commerce avec WordPress et Divi

dès 250 euros

Nous créons votre site vitrine e-commerce avec WordPress et DIVI à un tarif moins cher et raisonnable. https://comeup.com/service/279006/creer-votre-boutique-e-commerce-ou-blog-avec-wordpress-et-divi

Jean-Claude tient à nous faire visiter son marché, qui respecte, selon lui l’esprit de Noël et l’authenticité. Bonjour. C’est super imposant, Jean. Cathartiques. Bonjour, bonjour, c’est un colorant sans conservateur.

Elle arrive d’Ukraine à la Russie, mais moi, il est produit. Effectivement, c’est pas très facilement. Pendant la visite, nous sommes étonnés par certains produits. Nous décidons de conduire Jean-Claude sur un étal plutôt intrigant.

Regardez les trésors 18 ans plus tôt. Oui, oui, c’est effectivement qu’est ce que ça fait là? Yo yo yo. Peut être pas très joli dans un marché. C’est ce que les gens l’assiette. Oui, je sais, mais on ne peut pas mettre un marché avec ça.

Très honnêtement, c’est pas possible. Franchement, je me dis qu’on va revenir demain. Parce que là, je suis quand même très surpris de ça. Très surpris de ça. C’est impensable. Franchement, je ne suis pas assez.

Je ne l’ai pas vu, mais très sincèrement, il faut que ça disparaisse. Vous pensez pas que ce serait bien d’avoir une espèce de contrôle sur le marché pour l’internet? Attendez, on a un contrôle sur le marché.

Maintenant, si vous voulez venir tous les jours avec moi vérifier à tous les stands avec grand plaisir, je vous accueille avec grand plaisir parce que très sincèrement, on regarde, on voit maintenant.

Effectivement, je passe une année à regarder ce qui se passe. Franchement, je l’ai pas vu face à certaines dérives, loin de l’esprit de Noël et de la tradition, au coeur du quartier de la Petite France, à Strasbourg.

Nous avons rencontré une bande d’irréductibles artisans. Leur chef, Jean-Pierre Ulrich, a même droit à un surnom gaulois. Jean-pierre, c’est Obélix et je ne suis pas gros. Je suis bas de poitrine.

Sauf que des fois, il transporte pas les menhirs, les sapins de Noël qu’il transporte sur le marché des irréductibles petits producteurs d’Alsace. C’était très important pour s’identifier par rapport à tout ce qui se faisait ailleurs.

Impérative de ce marché, c’est que ce soit des produits exceptionnels qui est vraiment, si on veut, une originalité et qu’il soit fabriqué et produit fabriqué sur la région Alsace. Si il y a un nouveau qui veut s’installer avec nous, on se donne le droit d’accepter ou de refuser qui s’installe parce que les produits qu’il propose pour nous prouver que sa potion magique à base de myrtilles est authentiquement alsacienne, notre Obélix nous amène à 60 km de Strasbourg, à Breitbart.

Mageos présente Ma cuisinière est le fruit, les Squires rajoute du sucre. On a aussi des gélifiants, l’agar agar d’écolos bio lescuyer à la mise en pot dans sa cuisine, sabines fabrique entre 1000 et 1500 pots de confiture pour le marché de Noël.

Pas de quoi se payer un chalet en région parisienne à plusieurs milliers d’euros. Notre marge de manœuvre est relativement réduite, c’est nos produits à 6.000 euros, l’infrastructure est trop lourde d’acheter une usine pour les produire et multiplier par deux ma production, ce qui n’est pas évident.

Jean-pierre ne lâchera pas la tradition pour le profit irréductible. Il restera au marché de Strasbourg. Angélique et Philippe continuent leurs emplettes. Madame achète, monsieur porte les sacs, je laisse faire.

Je suis gentil en deux heures de marché. Ils ont dépensé 60 euros, moins que leur budget initial. Nous avons acheté des friandises pour les enfants, des décorations de Noël, une bouteille de vin et la pièce maîtresse de nos achats.

Magnifiques masques. Comment dire, émerveillé de voir toutes ces lumières? Toutes ces choses à refaire avec les enfants, c’est possible. On fait quand tradition et authenticité sont respectées. l’Esprit de Noël est toujours au rendez vous.

Source : Youtube

Des produits numériques d’information jusqu’à la formation. Profitez de nos ressources sur les sites suivants: a) comeup.com/profil/natachagbandi b) www.lectureplus.fr c) www.emploitogofrance.fr d) https://rb.gy/cz3lmg

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *